Newsroom

Un premier Noël en Yokohama ICEGUARD G075

Un premier Noël en Yokohama ICEGUARD G075

On vous en avait parlé il y a quelques semaines, cet hiver se déroulerait en partie au volant d’un Durango datant de quelques années, mais chaussé des pneus YOKOHAMA ICEGUARD G075 des pneus pour camionnette de dernière génération.

L’installation un peu tardive – début décembre – n’a pas permis de profiter des premières bordées de neige pour les tests. En revanche, la période de Noël, et son cocktail météo impressionnant, a contribué au test. Il faut dire que la neige, le verglas, la pluie et la chaussée sèche ont alterné, donnant des conditions de test idéales.

Le résultat après quelques centaines de kilomètres : les ICEGUARD G075 sont solides et fournissent sur neige une adhérence plus grande que prévu. En fait, même sur la glace, les pneus se sont avérés d’une grande stabilité, permettant une conduite en confiance.

Le bémol provient surtout quand la température s’adoucit. Comme les IceGuard G075 sont dotés d’une large surface caoutchouteuse pour maximiser l’adhérence, ils sont idéaux sur la chausse recouverte. Cette imposante superficie en contact avec la route cependant a tendance à créer un bruit de roulement légèrement plus élevé que la moyenne.

Autre détail, cet imposante semelle joue un rôle impeccable quand vient le temps d’affronter les temps froids. Par des températures plus chaudes, précisons tout de même que la gomme a tendance à s’amollir davantage, provoquant une distance plus grande en freinage. Minime, mais tout de même facile à remarquer lorsque, comme ce fut le cas au cours des dernières semaines, la température joue au yoyo.

Sur la route

Temps des fêtes 2019. La neige a chuté tôt, en novembre, puis a peu à peu disparu de nos routes, laissant quelques traces ici et là. Le mercure donnait l’impression de jouer au ping pong, et les semelles de nos Yokohama, placées sous le vieux Durango, ont joué leur rôle à merveille.

Mais il fallait bien tester un peu plus intensivement cette nouveauté. Nous avons donc placé le Durango en plein champ, et tenter de le prendre en défaut. Même s’il n’est pas conçu pour le hors route, le IG075 a surpris tous ceux qui ont tenté l’expérience.

La profondeur et la variété des sillons, jumelés à la largeur de contact, a permis de se tirer de tous les mauvais pas. Nous avons même poussé l’audace jusqu’à se rendre dans un pré enneigé en compagnie de chevaux en liberté. Résultat : le Durango n’a jamais vécu la moindre hésitation, les pneus mordant à la neige et permettant de se tirer de tous les mauvais pas. Et nous avions l’impression que les chevaux riaient de nous.

Profitant de la route de campagne, nous avons aussi poussé un peu la conduite dynamique, dans la mesure de la résistance du camion. Le résultat a été le même : les flancs des pneus se sont avérés assez rigides pour absorber le transfert de poids, et permettre au Durango de conserver sa trajectoire.

Bien sûr, l’hiver n’est pas terminé. Mais jusqu’à maintenant, il faut bien l’avouer les ICEGUARD G075 son impressionnants. Reste à espérer que le reste de l’hiver nous permettra de pousser les tests plus loin, alors que les froids sibériens durciront les gommes! 

Par Marc Bouchard